Oranges et clarinette

Oranges et clarinette

C’est à Séville.

En longeant l’imposante muraille des Jardins de l’Alcazar, au détour de quelques orangers, il y a un homme qui joue paisiblement de sa clarinette. Le son chaud et envoutant de son instrument se mêle au langage des oiseaux et à la pollution sonore des voitures.

Les yeux fermés, il joue sans me voir. Son ami photographe m’a vu depuis un moment (les chercheurs d’images se reconnaissent très vite). De tous les instruments, la clarinette éveille le plus mon imagination, c’est un voyage dans l’ailleurs spatial et temporel. On se trouve à l’entrée du vieux quartier juif de la ville et je pense forcément aux sonorités klezmer. Alors, je sors mon enregistreur.

L’homme me voit et sourit de ses yeux. Je lui demande de prendre son portrait dans l’arbre majestueux à quelques mètres. Il pose. Il est content. Il me prend dans les bras en me remerciant.

Je continue mon chemin vers d’autres surprises et moments suspendus.

Il a ma carte mais ne m’a jamais recontacté…un jour,  peut-être, il verra son visage et écoutera sa musique sur ce site.

By | 2014-02-10T13:27:34+00:00 janvier 12th, 2014|Non classifié(e), Photo du jour|3 Comments

About the Author:

3 Comments

  1. hubert patrick 2 février 2014 at 11 h 13 min - Reply

    Joli, bel instant

  2. bourne 6 février 2014 at 18 h 47 min - Reply

    hey mais c’est mon ami Juan, belle rencontre pour les vendanges dans le beaujolais en 2012 ! bon souvenir !

    • Jérôme Hubert 7 février 2014 at 11 h 02 min - Reply

      Hé bien, on dirait que Juan est partout à la fois ! 😉

Leave A Comment